Le Palais Royal de Phnom Penh n’est pas juste un Palace, mais c’est un complexe composé de 9 bâtiments lorsqu’il est à jour, la famille royale cambodgienne continue d’utiliser comme sa résidence.
D’époque récente, ce palais a été inauguré en 1870 par le Roi Norodom Ier. Le Cambodge est déjà sous Protectorat français depuis sept ans et Phnom Penh n’est la capitale du pays que depuis quatre ans. A une petite quarantaine de km de là, Udong qui avait été la capitale durant deux siècle et demi, de 1618 à 1866, vient de perdre son titre.
A cette époque, Phnom Penh n’est qu’une petite ville d’à peine trois dizaines de milliers d’habitants, perdue au milieu des marécages. Convoitée depuis plus de deux siècles par la Thaïlande et le Vietnam, elle a bien du mal à se développer.

Le Palais Royal et La Pagode d’Argent Phnom Penh

Le Palais Royal et La Pagode d’Argent Phnom Penh

Le palais s’appelait alors Preah Borane Reach Vang Chatomuk Mongkut.
D’inspiration Khmer, il fût construit par des architectes khmers et français. Le site s’étend sur une superficie de 16 hectares. Plusieurs bâtiments sont interdits au public. Parmi eux, la Pagode d’argent est sans doute la plus visitée.
La Pagode d’argentée est une pagode située à l’intérieur de la zone du Palais Royal, les plus frappants sont des étages, faits de carreaux d’argent massif, d’où son nom.
L’ensemble formant le Palais Royal, la Pagode d’argentée à Phnom Penh est sans doute l’une des plus grandes attractions touristiques de la ville de Phnom Penh et la visite obligée pour découvrir la splendeur du Royaume du Cambodge.