Présentation de la ville

Un lieu magique passage obligé de tout voyage en Birmanie. Ce lac de montagne situé dans l'état Shan à 978 mètres d'altitude s'étire sur 50 km, dans l’est du Myanmar. Il se parcourt en barque motorisé, à la rencontre de pêcheurs ramant avec leur pied ! Le lac Inlé abrite plusieurs villages sur pilotis, d'innombrables potagers flottant, mais aussi de nombreux temples, stupas et monastères. Celui de Nga Phe Chaung, construit en 1843, était réputé pour ses chats dressés par des moines : on les voyait ainsi sauter à travers des cerceaux ! Les moines ont décidé d'arrêter en 2012 car c'était devenu trop touristique. Demandez à votre hôtelier de vous organiser une excursion aux vignes, qui produisent le seul vin de Birmanie, à seulement 4 km des rives du lac Inlé. Pour votre culture générale, sachez que les Inthas, les fils de l'eau, sont la tribu du lac et les Shans, la tribu des montagnes environnantes.L’aéroport le plus proche est celui de Heho, à 35km. Il accueille des vols depuis Rangoon (660 km par la route) et Mandalay (330 km).

Quand partir ?

Les mois de mai et juin sont à éviter pour les personnes craignant les grosses chaleurs. La saison des pluies, de juin à mi-octobre, n'est pas idéale pour visiter le pays. La meilleure saison s'étale de novembre à janvier, et particulièrement novembre pour faire les plus belles photos !

Que voir au lac Inlé ?

Le monastère Nga Phe Chaung, où les moines faisaient sauter des chats dans des cercles jusqu'en 2012, et la grande pagode Phaung Daw, principal sanctuaire du lac, où se tiend un marché, et où se termine chaque année la procession du festival de Bouddha. Les nombreux temples et pagodes sur les rives du lacs, notamment les ruines d'In Dein. En prime, vous pouvez observer les femmes Padong célèbres pour leur cou allongé (ne les appelez surtout pas femmes girafe, c'est vexant pour elles), ainsi que les pêcheurs récoltant les algues du fond du lac, qui serviront de base pour les jardins flottants.Une promenade en barque de pêcheur, ramant avec son pied, la visite des monastères et des jardins flottants, d'un atelier de tissage de soie, d'une fabrique traditionnelle de cheeroots (le cigare birman), d'un atelier de dinandier (travail de l'argent repoussé), ou encore d'un fabriquant de pirogues. N'hésitez pas aussi à vous éloigner un peu des rives du lacs pour admirer les ruines des pagodes du village d'In Dein, sorte de mini Bagan en beaucoup moins impressionnant, idéal pour une première approche et une montée en puissance avant de visiter le site de Bagan plus tard durant votre séjour en Birmanie. A faire également : une visite des vignes, à 4 km des rives du lac. Un projet de survol du lac Inlé en ballon est à l'étude, de décembre à février, comme cela se fait au-dessus du site de Bagan, mais c'est plus compliqué ici au niveau des vents.

Quoi manger ?

Plusieurs restaurants sur pilotis sont installés sur le lac Inlé. Goûtez aux poissons du lac, ainsi qu'aux tomates et concombres cultivés sur les potagers flottants ! N'oubliez pas de boire du vin local, l'Aythay, qui existe depuis 2004 grâce à un Français. Les vignes ne sont qu'à 4 km des rives du lac Inlé. Il y a aussi la bière birmane, la Myanmar. A tester au marché de Nyang Schwe : les délicieux pancakes du lac Inlé, bien meilleurs que les pancakes américains !

Passeport/ Visa/ Formalités

Il faut un passeport encore valide au moins 6 mois après la date du retour. Un visa valable 28 jours est nécessaire pour entrer en Birmanie, pour l'obtenir contactez l'ambassade de Birmanie à Paris. Il faut remplir un formulaire (3 exemplaires) avec 3 photos d'identités et 25euros environ. Le Ministère des Affaires Etrangères français conseille aux ressortissants français de se faire connaître des services de l'ambassade de France au Myanmar lors de leur arrivée dans le pays.

Le lac Inlé

Le lac Inlé, au milieu des montagnes est un endroit exceptionnel à découvrir.Mystique, magique et extraordinairement beau ne sont que quelques-uns des mots utilisés pour décrire le lac azur Inlé, ...