La ville de Hoi an possède la beauté ancienne avec beaucoup de structures architecturales uniques. Le pont japonais est parmi les destinations les plus bien-aimé dans un voyage au Vietnam. Voici quelques informations sur ce lieu:

L’emplacement

Le pont japonais ou la pagode Chua Cau est l’une des attractions touristiques les plus célèbres de voyage au Vietnam à Hoi An. Le nom d’origine vietnamiens de ce pont est «Lai Vien Kieu». C’est un bel exemple de l’architecture japonaise de l’époque.  Il se connecte la rue de Tran Phu et la rue de Nguyen Thi Minh Khai. En fait, le pont japonais est la référence de Hoi An. Il est largement utilisé comme emblème de la ville.

Le pont japonais est le symbole emblématique de la ville de hoi An

Le pont japonais est le symbole emblématique de la ville de hoi An

L’histoire

La présence d’un pont japonais dans une ville vietnamienne sous influence chinoise n’est pas un hasard. Grâce à sa proximité avec la mer de Chine méridionale, Hoi An était un important port de commerce pour les marchands chinois, néerlandais, indiens et japonais jusqu’au 17ème siècle. Les commerçants japonais étaient la force dominante à l’époque. Il y a beaucoup de vieilles maisons à Hoi An reflètent leur influence.

La ville de hoi An était autrefois la demeure des marchands japonais

La ville de hoi An était autrefois la demeure des marchands japonais

Le pont japonais de Hoi An reste un symbole de l’impact significatif que les Japonais avaient sur la région à cette époque. Le pont a été construit à l’origine pour relier la communauté japonaise au quartier chinois – séparé par un petit courant d’eau – en tant que geste symbolique de paix. Bien que son travail soit apprécié depuis des siècles, le constructeur du pont reste anonyme. Aujourd’hui, la vieille ville de Hoi An est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO et attire des milliers de touristes du voyage au Vietnam.

L’architecture

Le petit sanctuaire situé à l’intérieur du pont japonais de Hoi An rend hommage à la divinité du Nord, Tran Vo Bac De, qui contrôle le climat. Il est important compte tenu des traditions maritimes et du mauvais temps notoirement connu autour de Hoi An. La structure est très solidement construite à cause de la menace de séismes. Les entrées du pont sont gardées par des statues altérées: une paire de singes d’un côté et une paire de chiens de l’autre. Le raisonnement pour les statues remarquables d’un chien et d’un singe sur les côtés opposés du pont est contesté. Certains guides locaux du voyage au Vietnam affirment que la construction du pont japonais a commencé l’année du chien et s’est achevée l’année du singe. D’autres disent que les deux animaux ont été choisis pour garder le pont, car de nombreux empereurs japonais sont nés l’année du chien ou du singe, ce que leur confère une signification sacrée.

Le petit sanctuaire situé à l'intérieur du pont japonais

Le petit sanctuaire situé à l’intérieur du pont japonais

Le pont japonais est une structure architecturale exceptionnelle à Hoi An. Si vous avez la chance de voyager à Hoi An dans votre voyage au Vietnam, n’oubliez pas de visiter ce lieu!