»Notre Blog»La matte dans la vie des enfants de la région fluviale

La matte dans la vie des enfants de la région fluviale

Ce n’est pas un secret qu’un tour au delta du Mékong est un suprême voyage au Vietnam qui présente non seulement la nature mais aussi la tradition du Vietnam. Notamment, comme un pays riche en culture et en ressources naturelles, ce rustique pays va vous surprendre avec les beautés spirituelles qu’on peut trouver dans les objets les plus familiers de la vie quotidienne, notamment la matte…

Parler ce produit artisanal traditionnel au Sud-ouest, on doit parler d’un spécial marché avec le nom extrêmement intéressant, « le marché de fantômes » ou bien « le marché de l’enfer » de Dinh Yen, à la province de Dong Thap. L’origine de ce nom vient d’une part, de la caractéristique d’organisation de ce marché. Au cas où on doit fabriquer des mattes pendant le jour, donc le minuit devient le temps idéal pour les affaires. D’autre part, en raison de la nuit, les villageois profitent le feu du grand bouquet de pailles avec l’huile du Calophyllum qui donne le feu rouge et vacille dans l’ombre faisant des images terrifiant. C’est pourquoi on appelle ce marché selon la marée par un tel nom.

La matte dans la vie des enfants de la région fluviale 1

Le marché Dinh Yen a lieu dans la cours du grand temple du village, il est souvent énergique malgré le minuit. Les artisanats avec leurs douzaines nouveaux mattes sur l’épaule participent au rythme animé les activités commerciales. Les sons de négociation entre les commerçants et les artisanats font reculer la tranquillité de la nuit. L’image des grands bateaux embarquant au bord du fleuve attendent patiemment à porter et distribuer des belles mattes partout les branches de la rivière…

La matte dans la vie des enfants de la région fluviale 2

Au long du pays, il est facilement à trouver les villages artisanaux des mattes. En réalité, on peut citer les célèbres villages plus de centaine ans au centre avec des immenses champs de vert carex… Mais il semble qu’aucune place la matte ne joue un tel rôle important que ceux dans le sud. Est-ce qu’on se questionne quelle est son importance pour les résidents ? En fait, non seulement dans la vie quotidienne mais aussi dans la vie spirituel des habitants du Vietnam, notamment au delta du Mékong.

La matte dans la vie des enfants de la région fluviale 3

Il n’est pas exagéré à dire que le rôle spécial de la matte dans la vie des vietnamiens, notamment des enfants de la région fluviale a bien surpassé l’imagination des étrangers. Au tout début de la vie, elle est comme la marraine qui s’occupe des enfants dans le sommeil. A l’âge pour se marier, une paire de matte avec les dessins de dragon et de phénix rouges représente un simple cadeau du mariage qui rend des bonnes souhaites pour le nouveau couple. Et jusqu’au jour de quitter la vie, on doit « rentrer la terre mère », une grande matte devient le dernier compagnon.

La matte dans la vie des enfants de la région fluviale 4

Davantage, les mattes entrent silencieusement dans le trésor artistique rural des habitants de cette région. En faisant un voyage au delta du Mékong, les touristes on a une bonne chance pour immerger dans les mél o dies po é tiques des chants des amateurs du Sud en jouissant l’ambiance paisible dans le verger plein de arbres courbés de fruits et en savourant le saveur unique des spécialités du région. Mais savez-vous que un de ces romantiques sons raconte un triste amour, « l’amour du marchant des mattes », qui a inconsciemment devenu un symbole immortel de l’amour et du genre du pays.

La matte dans la vie des enfants de la région fluviale 5

On ne sait pas exactement l’origine de la matte mais il est certain qu’elle touche le cœur des vietnamiens, notamment des habitants de la région fluviale. En tant qu’un enthousiaste voyageur, ne rate pas le delta du Mékong pour une ultime découverte.

Tags: , |